Voilà, nous y arrivons ! C'est l'époque des fêtes où nous allons chacun souhaiter à des milliers de personnes de bonnes fêtes et une excellente nouvelle année. 

Cette année encore, je vais devoir présenter mes voeux à toutes ces personnes que je connais très bien, peu ou prou, certains que j'aime, d'autres moins, une petite dizaine (20, 30 ?) que je trouve insupportable et la grande majorité qui ne sont que des gens qui passent sans laisser aucun souvenir tangible.

Mais même aux plus insignifiants je souhaiterai, avec un sourire entôleur enjôleur, tout le bien du monde car cela ne se fait pas de dire avec énervement "ah non toi la connasse tu dégages et toi le pignouf à côté apprends à être moins con" . 

Par contre un petit chouïa qui m'agace à l'issue des fêtes car comme tous les ans je vais me retrouver avec deux trois ou quatre cadeaux plus ou moins insignifiants de personnes à qui j'aurais aussi offert les mêmes avatars, genre l'assiette décorée bien bien colorée, une bougie rouge odorante au parfum indissociable de l'odeur persistante des toilettes, une poubelle de table heureusement vide et, j'ai même eu droit il y a quelques années à une agrafeuse, sans agrafe d'ailleurs, choix décidé m'avait-elle dit devant mon air surpris, à la suite d'un propos de ma fille qui aurait confié à cette gentille  femme (si si elle est gentille) que j'aimais l'ordre et cela l'a poussé à m'offrir cet objet parfaitement inattendu.

agrafeuse

Je me débarrasse en janvier de ces cadeaux selon la taille de mes sacs poubelles et mon fils me l'a reproché car sur le "bon coin" il paraît que cela se vend??? Ah bon ? Ca ? Ca se vend ?

Et là je suis vraiment de mauvaise foi parce que j'ai offert presque les mêmes et fait mon choix ironique à chaque fois en riant de bon coeur !

Ca va être leur fête !