10 février 2015

Radar

Il nous quitté la semaine dernière, ce pauvre radar du sud de la France (ce n'est pas moi, j'habite Paris !). Un cruel automobiliste a écrasé broyé ce pauvre radar qui ne faisait que son travail de robot. Mais c'est une injure à la loi française que de commettre de tels actes barbares et criminels ! Je recommande, solennellement, qu'en mémoire du cher disparu, on recouvre de voiles noirs tous les radars automatiques de France ! Faisons cause commune contre de tels agissements ! Requiescat in pace radarus ! Et ça m'évitera de... [Lire la suite]
Posté par faisons court à 18:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 février 2015

Femme fatale

Je viens te chercher dans ce petit val à la naissance de l'aurore boréale Je te retire chacun de tes pétales et je t'embrasse sur tes lèvres pales Là ma main glisse sous ta nuque ovale et je t'emmène en mon pays natal pour plonger au fond de ton thème astral et découvrir le sens du mot fatal.
Posté par faisons court à 13:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
08 février 2015

Suite des petits mots doux

Parfois quand tu n'arrives pas à t'endormir, pardonne moi, c'est que tu es éveillée dans mon rêve J'aimerai être là sous tes paupières, pour m'y trouver dans tes prières Avec Toi, mon Amour, les rêves prennent forme comme l'arrondi de ton ventre Reine je t'imaginais, déesse tu es, ma femme tu seras  ou bien : D
Posté par faisons court à 21:29 - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 février 2015

Petits mots doux

Mes lèvres doucement frôlent ton visage endormi, je rentre dans ton rêve Les mots tendres les mots doux sont muets lorsqu'ils n'ont nulle place où se poser Les jours sans toi c'est une série de nuits sans rêve
Posté par faisons court à 08:27 - Commentaires [5] - Permalien [#]
06 février 2015

Histoire improbable

Nous étions 4 enfants, le cinquième était encore bébé. J'avais 7 ans, mes frères et sœurs en avaient 9 11 et 12. Nous avions organisé notre départ de la maison paternelle ( source : steeve macqueen dans la grande évasion). Hein du sérieux! Durant les deux semaines qui ont précédé notre avenir définitif et dans une euphorie indescriptible, nous avions volé dans la cuisine l'équivalent de 3/4 cartons de nourriture. Il y avait là des pâtes, du riz, des boîtes d'allumettes, une casserole, des verres, du sucre du Banania, un... [Lire la suite]
Posté par faisons court à 16:42 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 février 2015

le coeur a ses raisons

Le coeur se fragilise au fil des années, il a des hauts, des bas, son métronome est un intermittent du spectacle. Il sait tout faire, c'est un ami noble, il écoute, il parle et il ressent toutes les émotions avant quiconque. Mais méfiez-vous tout de même de lui car c'est un charmeur séducteur et il ne cède jamais. Cet ambitieux égoïste ne supporte pas de rivaux et là, il se bat jusqu'à la victoire, l'essoufflement ou l'arrêt. S'il gagne, il hisse ses couleurs haut sur l'arc de son triomphe. Dans le froid, si... [Lire la suite]
Posté par faisons court à 15:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 février 2015

adopte un mec.com

Dis Mademoiselle, cherches-tu l'homme de tes rêves ? Oui ?  eh bien va dormir va ! 
Posté par faisons court à 06:18 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 février 2015

Douleur

C’était hier ou peut être était-ce il y a une heure ou quinze ans, Il faisait si sombre dans cette pièce chagrine. Je le regardais, il était beau encore, son souffle rauque, ses yeux à demi fermés fixés sur moi, déjà dans l'au-delà. Quelques mots douloureux mais combien importants, un ultime échange, un rictus en sourire, un dernier baiser. Je perdais le seul ami, le seul homme qui se soit toujours intéressé à moi, même absent, depuis quelques quarante années. Je suis sorti, j'ai quitté cette chambre froide ! Dehors, vite... [Lire la suite]
Posté par faisons court à 17:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 février 2015

ah Joconde Joconde

Oh ! C'était inespéré, je passais dans la rue et ce type m'a abordé car mon visage, paraît il, l'intéressait. Il était peintre et voulait que je pose pour lui. Visage tu parles, depuis le temps que je fréquente les hommes et un petit peu les femmes, je sais bien que mes fesses ont plus d'atouts encore que mon regard. Mais que voulez-vous, 50 florins d'or les dix jours de pose, c'est beaucoup plus que ce que j'aurais gagné avec mes passes du coté des ponts de l'Arno. A la fin j'ai demandé à voir le tableau et je me suis dit qu'à 50... [Lire la suite]
Posté par faisons court à 07:38 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 février 2015

Total wc

Hier, arrêt obligatoire à une station Total sur l’autoroute, une queue devant les toilettes des femmes, (comme dab) de la place dans celles des hommes. Pourquoi ? Serait ce d’une part parce que les hommes ont moins de gestes à faire pour leur légitime soulagement ou d'autre part se lavent ils moins les mains juste après. La question me semble d’importance et me taraude. Je décide d’enquêter ; je deviens le Sherlock Holmes des WC. Je rentre dans le lieu en question et je me mets devant un lavabo orné d’un miroir en me lavant... [Lire la suite]
Posté par faisons court à 08:36 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,